Article de F5DM modifié le 10/01/2011

Robot pour liaison en télégraphie bilatérale par radio , du Radio club de Sartrouville 78 en JN18CW F5KCK/ROBOT sur 28110 kHz

Mais qu'est ce que c'est que ce ROBOT CW ! ?? 

Ce '' ROBOT CW '' est un ensemble constitué d'une antenne verticale , un émetteur récepteur à fréquence fixe relié à un ordinateur comportant un programme .

Le programme décode les signaux en morse issues du récepteur pour les transformer en chaines de caractères et réciproquement , le programme transforme des chaines de caractères en signaux morse destinés a manipuler l'émetteur télégraphique ( TX CW ).

Les chaines de caractères décodées sont comparées à d'autres faisant parties d'une base de données en mémoire dans le but de générer une chaine de caractères formant la réponse qui sera transmise par l'émetteur .

Ce '' ROBOT CW '' imite un opérateur de télégraphie en essayant de lui ressembler le plus possible dans ses réactions face aux diverses situations :

- Il doit décoder une manipulation qui s'écarte un peu du standard , rapports point /trait / espace / espace mots , temps morts .

- manipule à la même vitesse que celle du correspondant .

- vérifie la validité du préfixe de l'indicatif , auto-vérification de la bonne répétition de indicatif de l'appelant , si un QSO a déjà été réalisé .

- tenir le carnet de trafic ( Log ) pour l'archivage des échanges ( chaines de caractères ) , les paramètres de la liaisons .

- répondre aux questions posées par le correspondant .

- quand le message reçu n'est pas compréhensible , il répète ce qu'il a décodé .

- édite une carte QSL , via un site internet, pour valider une liaison bilatérale complète et maintien le '' LOG '' sur ce site internet.

- fait des appels général ( CQ ) à intervalles réguliers en donnant des indications pour entrer en contact ( faire QSO ) .

Pourquoi ce ROBOT CW ?

Le but est de promouvoir le seul mode de transmission qui permet d'établir une liaison radio avec un bruit supérieur au signal et en utilisant les moyens matériels les plus simples possible .

Ce robot est une aide fonctionnelle aussi bien pour les novices en télégraphie que les radio télégraphistes confirmés .

Pour les novices , cette aide consiste à décoder des messages en morse et d'intervenir en utilisant les procédures décrites pour pouvoir réaliser une liaison en télégraphie de façon interactive avec le robot .

C'est aussi un moyen de se tester avant de se lancer dans les liaisons internationales .

Pour les télégraphistes confirmés , le robot permet de monter les faiblesses et les erreurs de manipulation à vitesse de manipulation élevée ainsi que le temps de réaction , le calage rapide en fréquence , puis à l'altitude a ''copier'' un message à la même vitesse de transmission que celle utilisée par l'opérateur.

La liaison peut être réalisée en 10 langues différentes , et l'on peut en changer à loisir ce qui permet un apprentissage des langues .

Vous pourrez laisser des messages ( QSP ) à vos amis comme sur un BBS, ensuite le robot vous dira si votre message a été lu et à quel moment …

Nota : une période de test en grandeur réelle a montrée que même les télégraphistes confirmés n'arrivent pas a lire complètement les messages que leur envoie le robot.

Les OM qui font des ''contest '', arrivent facilement a faire QSO , mais ceux qui sont du genre ''écoutez moi '' n' y arrivent pas , ils disent '' moi je ne fais pas QSO avec un ROBOT '' …

Il existe un autre ROBOT CW sur 10 m , c'est IY4M sur 28195 kHz avec lequel on peut entrer en QSO et poser des questions , il est orienté conditions de propagation et son RX à une bande passante plus large que celui de F5KCK mais il est un peu moins sensible .

==================================================================

Liens par clic sur ce document :

·        Description des séquences réalisées par le programme

·        Utilisation du robot F5KCK pour faire des QSO en CW

·        Comment se faire entendre et comprendre du robot

·        Comment faire QSO avec le robot

·        Comment poser des questions au robot

·        Comment terminer le QSO

·        Les questions possibles a poser au robot sont

Description des séquences réalisées par le programme :

Voir le Synoptique

La séquence des appels :

Elle comprend 10 appels CQ différents par leur contenu , par alternance toutes les 90 à 500 secondes suivant paramétrage du responsable ( SYSOP ):

Tous les appels sont fait à une vitesse de 15 mots par minute ( WPM ) , sauf un qui est fait à 25 mots minute ( équivalent à 25 fois le mot PARIS par mn ) .

Chaque appel donne une information différente et utile pour entrer en liaison avec le ROBOT CW

Entre les séquences d'appel , le robot décode la télégraphie sur sa fréquence de réception (* nota 1 ):

- les premiers caractères permettent de déterminer la vitesse de transmission de la station qui appelle le robot , puis les caractères suivant permettent de corriger des défauts de manipulations , l'espaces entre les mots trop long ou trop court enfin l'espace entre les caractères trop court .

- La réception du caractère d'invitation à retransmettre de la station qui appelle le robot ( K KN BK ) .

- La recherche de l'indicatif se fait :

- par la recherche dans le carnet de trafic , si l'indicatif existe déjà sinon ;

- par comparaison aux préfixes autorisés

- si l'indicatif n'est pas dans le carnet de trafic , le robot cherche s'il le retrouve une deuxième fois dans son message appel .

- si l'indicatif n'a pas été transmis 2 fois , le robot demande une répétition de l'indicatif pour confirmation.

- si le robot n'a rien compris , il demande une répétition .

- Le robot répond à la même vitesse que celle de la station qui appelle .

nota : chaque changement de vitesse , sans perte de caractère , est possible avec une variation instantanée d'environ 70% de la vitesse précédente ; dans une plage de 8 à 93 mots par minutes en réception et une limitation volontaire de 15 à 85 mots par minute pour l'émission du robot .

- Quand l'indicatif est valide , la liaison est établit avec le robot , qui demande un report de réception ( RST ) , le prénom de l'opérateur de la station qui appelle le robot (OP ) et le lieu d'émission (QTH ) ; il donne le format des information qu'il attend .

- la station ne répond pas en temps voulu ; le robot la rappelle .

- la station ne répond toujours pas en temps voulu ; le robot lui signale que la liaison n'est pas validé mais le robot consigne sur son carnet de trafic cet appel .

- La station a répondu ; le robot lui répète ce qu'il a décodé puis lui donne les information pour continuer ou arrêter la liaison .

- La station demande les informations sur les fonctions possibles à la manière d'un jeu de piste .

- Le robot donne les informations toujours en utilisant la procédure normale de trafic.

Nota : les informations sont multiples :

- formule pour envoyer un message différé à une station QSP.

- informations relatives au robot .

- changement de langue ( 10 disponibles ) , pour donner les informations .

- indication de la vitesse de transmission de la station en liaison avec le robot .

- le temps dans la région , etc. .

- La fin de la liaison se fait par un échange de politesse , le robot enregistre sur le disque dur :

- l'indicatif

- la fréquence

- la date

- l'heure ( TU ) de début et de fin de la liaison .

- la vitesse de manipulation en fin de liaison .

- mode normal ou expert

- la dernière langue utilisée qui sera celle utilisée à la prochaine liaison .

- le message envoyé par la station au robot : report de réception RST , son QTH , son prénom .

- le message personnalisé qui sera envoyé à la prochaine liaison .

nota : A la prochaine liaison , le robot rappellera la date et l'heure de la dernière liaison , cela
permet de vérifier qu'il n y a pas d'usurpation d'indicatif .

Utilisation du robot F5KCK pour faire des QSO en CW

Comment savoir si le robot vous entend

la fréquence de réception du robot , ne correspond peut être pas à votre réglage pour répondre sur la fréquence de votre correspondant (* nota 1).

Il faut donc provoquer la réaction du robot par le moyen le plus simple et le plus rapide possible , pour se faire , envoyer des K espacés de 2 secondes environ avec une vitesse de manipulation des lettres qui est proche de celle du précédent CQ du robot .

Dés que le robot décode un K , il se manifeste : ? ? K

Il est préférable de noter votre QRG de transmission , de manière à explorer sa bande passante ( du RX du robot ) en transmettant des K , cela va vous permettre de vous placer au milieu pour avoir toutes les chances d'être copié par le robot .

nota : le temps entre les CQ peut être très long , donc c'est aussi le moyen de tester si le robot est bien actif .

Il est recommandé de faire votre test seulement quand votre émetteur est chaud et bien stabilisé en température , car la bande passante du RX n'est que de 100 Hz .

Comment se faire entendre et comprendre du robot :

- Chaque fois que le robot vous répond , il le fait à la même vitesse que vous lui avez manipuler

- Vous pouvez manipuler à chaque reprise du QSO à une vitesse variant de 75% du tour précédant , sans perte de caractère au décodage , cela veut dire que pour une réponse au CQ à 15 wpm , vous pouvez manipuler a 26 wpm , puis au tour d'après , à 45 wpm , si vous avez envie .

- Le décodage tient compte des divers rapports de manipulation que vous employez pour faire la formation des mots et espaces , votre indicatif ne sera décodé que si vous arrivez au moins à ce résultat : F6XX K

Cela peut passer par des bavures comme : F6 XVX F 6XX F6XX F6X D K

Il accepte les indicatifs du genre : OH/F6XXX F6XXX/P F6XXX/ M F6XXX/MM HB9XXX/QRP

Le caractère d'invitation à retransmettre est le K mais il accepte aussi les lettres collées BK , KN , le VA n'est accepté que pour terminer le QSO .

Comment faire QSO avec le robot :

Dés que le robot décode votre K , il vous répond ? ? K

Cela signifie que le robot attend votre indicatif au moins deux fois puis K ; répéter le K si le robot ne passe pas en émission .

Pour que le robot soit certain de votre indicatif , il faut qu'il le trouve répété au moins deux fois soit à votre premier appel exemple : DE F6 XVX F 6XX F6XX V F6XX D U K, soit une autre fois , dans ce cas , il vous demandera une confirmation F6XX PSE CFM UR CALL K.

Vous pouvez confirmer en envoyant votre indicatif ou C C K ou OK K ou CFM K ou YES K

le K en fin n'est pas obligeamment car une temporisation est utilisée ...

.

Si vous avez déjà fait QSO avec le robot , votre indicatif est dans sa base de données , il suffira pour lui de le copier une seule fois pour le valider .

Le robot vous pose des questions et vous dit comment y répondre en vous donnant le format du message qu'il attend de vous .

Noter bien que c'est le seul moment du QSO où vous pouvez placer votre message dans sa mémoire ( RST 579 579 OP JEAN JEAN JEAN PARIS PARIS K ).

Au(x) tour(s) suivant , vous ne pourrez que lui poser des questions puis terminer le QSO quand vous le souhaiterez ( 73 VA ).

Le robot enregistre votre message puis vous dit comment accéder à ses autres fonctions .

Il est recommander de respecter la syntaxe , si vous ne voulez pas avoir de demande de répétition .

Vous êtes limité en temps pour répondre ou poser des questions , à l'expiration de la temporisation , le robot vous envoi un message , qui relance la même temporisation , passé le délais , le robot vous dit AU REVOIR ...

Comment poser des questions au robot :

Lisez attentivement les messages du robot pour connaître la syntaxe des diverses questions .

Il vous est alors possible de lui demander de vous répondre dans une autre langue différente de l'anglais ; il faut noter qu'à la fin du QSO , le robot gardera en mémoire votre dernier choix pour vous répondre dans cette langue à votre prochain QSO.

Nota : Le prénom de l'opérateur est lu par le sysop dans l'enregistrement de vos QSO avec le robot ; votre prénom est placé manuellement dans la base de données , de manière à ce que le robot vous appelle par votre prénom à votre prochain QSO avec lui , c'est plus sympa.

Comment terminer le QSO :

Il suffit de lui passer 73 ou 73 K ou 73 VA ( VA lettres collées ) ou encore VA

Nota : Dans le nombre de QSO réalisé par le robot , ne sont pas comptabilisés ceux réalisés avec les OM du club F5KCK ( ils sont sur un Log différent ...)

Les questions possibles a poser au robot sont :

? ou INFO : donne la formule pour avoir la liste des questions ci dessous.

HW : comment faire pour poser les questions au robot avec le maximum de chance d'avoir une réponse .

NEW : donne les nouveaux indicatifs qui ont fait QSO avec le robot très récemment.

QTC ou MSG : vous permet de relire le(s) QSP que vous venez de recevoir à votre arrivée dans ce QSO .

QRG : donne la fréquence d'émission du robot .

QRK : répète votre message pour que vous puissiez juger du décodage du niveau de réception et des perturbations éventuelles .

QRS : la vitesse la plus lente pour le TX du robot en QSO est de

QRQ : la vitesse la plus rapide pour le TX du robot en QSO est de

QSP : vous explique comment envoyer un message en CW aux sysop ou à un autre OM qui a déjà fait QSO avec sur le robot .

QSV : le robot vous envoi une série de VVV à la même vitesse que votre demande ( dans la plage 15 / 85 m/mn ).

QSL : adresse pour demander une carte QSL , pour un QSO valide , c'est à dire terminé normalement .

QSO : nombre de QSO réalisé par le robot avec le nombre d'indicatifs différents.

QTH : locator et ville d'où le robot émet .

QTR : l'heure TU.

AGN : fait la répétition de la réponse du robot à votre dernière demande .

DATE : donne la date DD/MM/YR...

WX : donne le WX exact ( si le sysop n'a pas oublié de le tenir à jour ).

VER : version du logiciel utilisé

CALL : info concernant ''call'' : le prénom , date et l'heure du dernier QSO complet avec le robot , pour le ''call '' : LOG LOG call call

CALLS : donne la liste de tous les indicatifs différents contactés ayant fait un QSO complet avec le robot .

LOG : donne la liste des 5 derniers QSO complet du robot , avec call , date et heure .

DLOG : donne la liste , avec call et heure , des QSO complet fait avec le robot , dans la journée

MSG : vous permet de relire le message que vous venez de recevoir à votre arrivée dans ce QSO .

PWR : donne la puissance d'émission du robot .

ANT : donne le type d'antenne du robot .

RIG : type rx / tx .

STN : idem CALL

SYSOP : l'indicatif des sysop.

OP : le nom du robot .

SPEED : vous donne votre vitesse de manipulation , à votre dernière transmission , en WPM [ mot (PARIS ) par minute ].

XPR : vous voulez être considéré comme un expert CW ( moins de répétition des indicatifs )

NXPR : mode normal ( pas expert )

73 ou 73 VA (VA lettres collées ) permet de faire une fin de QSO rapidement et proprement

SPK : vous donne la liste de toutes les langues employées par le robot

CT : demande les réponses et le prochain QSO en portugais

DJ : demande les réponses et le prochain QSO en allemand

EA : demande les réponses et le prochain QSO en espagnol

FRA : demande les réponses et le prochain QSO en français .

ENG : demande les réponses et le prochain QSO en anglais .

IT : demande les réponses et le prochain QSO en italien

OH : demande les réponses et le prochain QSO en finlandais

SM : demande les réponses et le prochain QSO en suédois

UA : demande les réponses et le prochain QSO en russe

YU : demande les réponses et le prochain QSO en yougoslave



nota 1 : la fréquence de réception du robot n'est pas forcément la même que celle d'émission , dans ce cas , le message dans le CQ est : '' UP 750 HZ '' , cela veut dire qu'il faut utiliser votre XIT pour décaler votre émission de + 750 Hz par rapport à celle de réception .

 

 

 

 

acceuil